Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


La Colline a des yeux 2 (Martin Weisz)

Publié le 9 Décembre 2010, 18:12pm

Catégories : #Films (Horreur)

 

Synopsis : Lors d'une mission de routine, une unité de jeunes soldats de la Garde Nationale fait halte dans un avant-poste du Nouveau-Mexique afin de livrer du matériel à des scientifiques. Lorsqu'ils arrivent, le camp est désert. Après avoir repéré un signal de détresse dans la montagne voisine, les soldats partent à la recherche des savants disparus... Ils ignorent que ces collines, autrefois hantées par la terrifiante famille Carter, sont aujourd'hui peuplées par une tribu de mutants cannibales qui attendent leurs proies, pour se nourrir et se reproduire...

Une main qui sort des toilettes (réplique culte : « Ahhhh ! Y a une main dans les chiottes ! » - grand moment de cinéma), des chauve-souris qui sortent d'une porte qui grince affreusement, un mutant qui se prend une balle dans la tête, se relève et menace une fille qui, pour l'achever, lui fourre les doigts dans son trou dans le crâne et y fait ressortir de la cervelle. Attendez là. C'est plus un film d'horreur, c'est une aberration. Et moi qui ai été si stupide pour croire au Père Noël, qu'il était possible qu'une suite de film soit au même niveau que l'épisode 1. C'est définitivement gerbant, le cinéma d'horreur contemporain. Après un premier volet digne des meilleurs films gores de tous les temps (sur ce coup, Aja m'a donné une vraie claque), et voilà que le premier venu (enchanté donc monsieur Martin Weisz) vient tout te sagouiner ton beau travail et fait une gigantesque tâche indélébile sur une réputation qui semblait être insurmontable. La Colline a des yeux 2, c'est juste insupportable, c'est juste dégueulasse, c'est juste lamentable.

Mais bon sang de bon soir, ça vous est arrivé une seule fois, messieurs les scénaristes de penser à autre chose que de cervelle, d'excréments et de viol ? Et vous monsieur Martin W. ça vous est arrivé une seule fois de penser que certaines scènes étaient juste intolérable, et d'imaginer un seul instant que trop de gore tue le gore ? Mais bordel, vous n'avez pas honte d'avoir gâché un scénario prometteur, qui, sans trop s'appuyer le premier épisode pouvait devenir une superbe suite ? Mais non, on préfère largement montrer une femme qui agonise alors qu'elle accouche d'un monstre, du sang, des os qui se broient et des ongles qui se cassent. Jamais on avait vu une pareille vulgarité (promis, je ne cite pas Piranha 3D aujourd'hui), des plans aussi laids et un scénario aussi bâclé.

Une équipe de soldat armés jusqu'au dent, alors que dans le 1, juste une famille avec un vulgaire revolver, une boute d'allumette, une batte de baseball et une canne à pêche. Entre 5 et 6 méchants, ici toute une communauté qui se reproduit. Plus de gore, plus de rebondissements. Mais vous en vous rendez compte de rien ? On retrouve exactement les même erreur commise irréparablement par un certain James Cameron pour la suite de Alien, le huitième passager. Une cupidité cinématographique déconcertante, un manque crucial de réalisme et surtout l'envie de faire toujours plus. Plus de sang, de morts, de coups de feu... marre, ras-le-bol. Ne faites pas de suites alors. Au lieu de nous sortir des merdes pareilles, contentez-vous d'avoir des idées et gardez-les pour vous.

Vous aurez compris que ce film ne vaut vraiment pas la peine d'être vu. C'est laid, ignoble, vraiment trop caricatural et... mais qu'est-ce que je fais là à taper comme un dingue sur mon clavier d'ordinateur. Je vais pas me faire suer à faire une critique de cinquante page pour un film qui n'en vaut certainement pas la peine (et surtout parce que je sais que la moitié des lecteurs ont déjà cliqué sur le ''carré rouge avec une croix blanche'' depuis longtemps). Puisque c'est comme ça, je vais me refaire le numéro 1 signé Aja, parce que j'avais vraiment trouvé un film d'horreur digne de ce nom (si j'ajoute Saw, ça me fait une belle période, si seulement je pouvais oublier ce The Hills have eyes 2 ne serai-ce qu'une minute).

En résumé, un film moyen, non, nul, nul et ce sera tout pour aujourd'hui.

Ma note : 1/10



Commenter cet article

pinksataniste 11/12/2010 13:40

T'as raison, pas de quoi se fatiguer -on devrait parfois expédier ça en deux lignes ; on a déjà perdu assez de temps, après tout-. Pourtant, comme tu le dit, ça pourrait fonctionner : le programme n'est pas mauvais. On pourrait avoir une série B de classe A, purement ludique, un prolongement bâtard, hargneux et sophistiqué du premier film ; il est juste bâtard. La comparaison avec Alien 1/2 est bien vue, je n'y aurai pas pensé, mais oui, c'est effectivement le même schéma. De grosses nuances jouent en la faveur de Cameron, cela dit -et je dit ça alors que je ne supporte pas son film, ni ses films de façon générale, mais il s'agit d'être "honnête"-.
Belle photo encore, et puis quelques instants "nanar sympathique". Mais Weisz n'assume pas ; j'ai l'impression que lui aurait voulu prendre ça plus au sérieux, du coup, tiraillé, le film ne ressemble à rien, il essaie de se chercher une allure, mais il échoue toujours et se recroqueville sur ses arguments zeddards ; bastons et esbroufe beauf. L'accouchement, etc... Ca n'entre dans aucune logique. Ca n'est pas "délirant" pour autant. C'est juste lourd, platement vulgaire, tristement potache (le coup du presque-fist fucking... il aurait fallu poursuivre, peut-être, que ça devienne bien surréaliste). Un film pour rien. Un gâchis. Les seuls bons points, c'est la vision du désert, l'aspect plastique : rien de nouveau donc.

Nous sommes sociaux !