Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


Contagion (Steven Soderbergh)

Publié par copa738 sur 16 Novembre 2011, 14:35pm

Catégories : #Films (Drame)

gfh.jpg

Synopsis : Une pandémie dévastatrice explose à l’échelle du globe… Au Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies, des équipes se mobilisent pour tenter de décrypter le génome du mystérieux virus, qui ne cesse de muter. Le Sous-Directeur Cheever, confronté à un vent de panique collective, est obligé d’exposer la vie d’une jeune et courageuse doctoresse. Tandis que les grands groupes pharmaceutiques se livrent une bataille acharnée pour la mise au point d’un vaccin, le Dr. Leonora Orantes, de l’OMS, s’efforce de remonter aux sources du fléau. Les cas mortels se multiplient, jusqu’à mettre en péril les fondements de la société, et un blogueur militant suscite une panique aussi dangereuse que le virus en déclarant qu’on "cache la vérité" à la population…

Sans être un véritable chef d'œuvre, Contagion est tout de même loin d'être le navet de l'année. Oui, il y a des maladresses, oui, il y a pas mal de longueurs et de détails un peu étranges, et oui, la fin est ratée ; mais dans Contagion, il y a cette espèce de substance inconnue qui vous pénètre, un virus qui vous contamine, et vous scotche sur votre siège. Le suspense tient du début à la fin, sans pauses, et il est d'autant plus réussi de par le comportement qu'il nous fait avoir. Une poignée de spectateurs dans la salle, et plus de la moitié semble ne plus vouloir se toucher le visage, se frotte plusieurs fois les mains, et sursaute violemment dès que quelqu'un dans la salle se met à tousser. Là où Buried avait créé une génération claustrophobe, Contagion parvient à rendre hypocondriaque ses spectateurs et c'en est même flippant...

Pour nous communiquer la peur du virus, Soderbergh rend son récit réel, déjà en évitant de s'attarder sur un petit groupe de personnages. Il généralise le mal partout dans le monde (même si quelques familles sont mises en évidence) et en ressort un résultat plus vrai que nature, et forcement dérangeant. Et que dire des acteurs ? Gwyneth Paltrow, à l'écran quelques minutes, joue tellement bien qu'on attraperait presque un rhume rien qu'en la regardant tousser. Matt Damon (qui, au passage, a pris pas mal de poids), semble aussi perdu que nous, et Marion Cotillard fait beaucoup moins niaise qu'à son habitude. Lawrence Fishburne et Jude Law ont des rôles plus discrets, ce qui ne les empêche pas de briller. La palme revient cependant à Kate Winslet, pétrifiante, et qui est finalement, le personnage à qui on s'attache le plus.

Dans l'organisation de la peur, le réalisateur adopte une mise en scène millimétrée, cherchant chaque détail pouvant laisser croire à une transmission de microbes. Il insiste également sur le sale état dans lequel se trouvent les malades avant de mourir. On passe d'ambiances froides (apocalypse) à une ambiance chaude, moite (évocatrice de la fièvre ?), et les nerfs lâchent peu à peu, un par un. Autour d'une troupe d'acteur aussi prometteuse et d'une si bonne réalisation, des nombreuses erreurs sont venues rayer le disque... Un scénario un peu bâclé (le ''kidnapping'' de Cotillard, inutile et zappé en grande parti par le réalisateur, et j'en passe), et de l'irrégularité (on passe d'une scène pleine de suspense, à une séquence d'un ennui mortel), sans oublier le manque de compassion pour les personnages (en effet, cela permet de rendre l'intrigue plus vraie, mais on s'éloigne cependant des vrais codes du cinéma), font de Contagion un film honorable, mais un peu trop faible pour sortir du lot des films très variés de 2011.

En résumé, blockbuster paranoïaque, Contagion est aussi un film un peu trop mou et désordonné pour pouvoir réellement brillé, malgré les bons acteurs, les belles images, et la bonne musique...

3 e¦ütoiles

Commenter cet article

Bob Morane 21/11/2011 11:26

Je me suis pas mal ennuyé... et puis pas gentil d'accuser toujours ces pauvres petits cochons tout mignons :)

Christophe 19/11/2011 18:28

Film bien moins mauvais qu'on a pu le dire su FB, même si Soderbergh peut faire bien mieux. Mais ce n'est pas désonorant non plus...

selenie 17/11/2011 11:59


A vouloir trop en montrer le scénario n'approfondit jamais un pan de son histoire. Le fond est trop primaire ; les gouvernements sont luttent et cherchent pour le bien de tous, la pandémie est la
cause d'une femme adultère, le summum est qu'on puisse croire aux labos qui distribuent gratuitement le vaccin ?!!! Si on ferme les yeux sur tout ça effectivement le réalisateur de "Traffic" a
assez de tanet pour faire un film etchniquement bon... Pour moi c'est une déception... 1/4


Tching 16/11/2011 15:51


Mouais, d'accord évidemment avec les points négatifs que tu notes. Mais vraiment, toi jeune amateur d'émotions fortes du cinéma de frayeur, toi touché, effrayé par cette peur du virus ? Ca n'a pas,
mais alors vraiment pas marché avec moi... Et puis bon les acteurs, c'est pas non plus l'extase quand même...
Sinon tu n'en rajoutes pas un peu dans l'ambiance angoissante de ta salle ? ;-)


copa738 17/11/2011 19:20



Bon ok, je l'avoue, j'ai triché : je n'ai pas mentionné l'autre partie des spectateurs de la salle... qui dormaient ^^'



Nous sommes sociaux !