Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


Dark Shadows (Tim Burton)

Publié par copa738 sur 17 Mai 2012, 10:20am

Catégories : #Films (Fantastique)

dark-shadow.jpg

"Naissance d'une idée :

Tim Burton : Bon alors Johnny, je te présente le synopsis. ''En 1752, Joshua et Naomi Collins quittent Liverpool, en Angleterre, pour prendre la mer avec leur jeune fils Barnabas, et commencer une nouvelle vie en Amérique. Mais même un océan ne parvient pas à les éloigner de la terrible malédiction qui s’est abattue sur leur famille. Vingt années passent et Barnabas a le monde à ses pieds, ou du moins la ville de Collinsport, dans le Maine. Riche et puissant, c’est un séducteur invétéré… jusqu’à ce qu’il commette la grave erreur de briser le cœur d’Angelique Bouchard. C’est une sorcière, dans tous les sens du terme, qui lui jette un sort bien plus maléfique que la mort : celui d’être transformé en vampire et enterré vivant. Deux siècles plus tard, Barnabas est libéré de sa tombe par inadvertance et débarque en 1972 dans un monde totalement transformé.'' Bon alors, sois honnête, t'en penses quoi ?

Johnny Depp : C'est classique, absolument pas original, en gros c'est un peu de la merde, mais comme on se connait depuis longtemps, je veux bien jouer Barnabas, j'ai même des idées de maquillage et même de situations très drôles avec la façon de dormir du vampire, hihihi.

Tim Burton : J'étais sûr que tu allais accepter. Bon, pour le script, je pouvais pas faire de miracles non-plus. En ce moment, t'as dû remarquer que je suis plutôt dans la production. Ça rapporte beaucoup plus et on a moins de surcharge de travail. Mais tu connais mes fans : ils en veulent toujours plus, donc j'étais forcé de faire ce film.

Johnny Depp : Oui, et de toutes façons, tu peux faire n'importe quelle merde et moi je peux jouer comme un pied, on criera quand même au chef d'œuvre, vu qu'on a des noms qui font vendre, une notoriété, tu vois.

Tim Burton : Oh que oui, je suis hyper confiant. Mais il nous faut des arguments de vente tout de même. Pour faire un gimmick, j'ai demandé à Helena ''Bobonne'' Carter de jouer dans le film, ça lui fera plaisir et ça lui évitera d'avoir le temps d'acheter ces horribles gâteaux bio au super-marché du coin. J'ai pensé aussi à Eva Green, vu qu'elle sort tout juste du chirurgien esthétique, elle va attirer le spectateur masculin dans les salles, surtout si on met en valeur sa grosse poitrine dans la BA. Pour le titre, j'ai pensé à Dark Shadow parce que le mot ''dark'' va attirer tous les fans de films noirs, et parce que ''shadow'', j'aime bien ce mot.

Pendant le tournage :

Christopher Lee : Bon, j'ai fini ma séquence de une minute, je peux rentrer maintenant ?

Tim Burton : Oui, vas-y, n'oublie pas ton chèque de 200 000 $ surtout.

Johnny Depp : Pourquoi le majordome dans le film s'appelle Willy ?

Tim Burton : Pour faire une référence à Willy Wonka, putain Johnny tu comprends rien toi ! Puisque c'est comme ça, mon prochain film, tu joueras pas dedans !

Johnny Depp : M'en fous, c'est un film d'animation !

Tim Burton : Certes... Bon, on en était où ? Ah oui ! Gros plan sur les seins d'Eva Green numéro 177, première, action !

Visionnage du résultat final et éventuelles modifications avant la sortie du film :

Tim Burton : Bon super les gars, on a tous fait du beau boulot !

Johnny Depp : Je suis pas sûr que tu ai eu une bonne idée lors de la scène de fellation avec Helena, on était pas obligé de le faire vraiment !

Tim Burton : C'est pour un futur film porno ! J'anticipe une humiliation qui me fera virer d'Hollywood, donc j'organiserai mon come-back avec un film érotique. De toutes façons, je n'ai gardé que des plans suggérés pour Dark Shadow, faudrait pas choquer les enfants. Et puis Helena, ça ne la dérange pas, je te l'ai déjà dit Johnny : tout ce qui est à moi, est à toi !

Michelle Pfeiffer : Pourquoi lorsque je me vois à l'écran, j'ai l'impression de voir une grosse cougar ?

Christopher Lee : Pourquoi je n'ai pas reçu mon chèque ?

Chloë Moretz : Pourquoi j'ai pas un rôle de monstre moi ?

Tim Burton : Bon d'accord Chloë, ça me démangeait, on va ajouter une scène où tu te transformes en loup-garou, pour renforcer le côté émotionnel.

Gully McGrath : Quand je me vois, je trouve que je ressemble vraiment trop au petit Danny de Shining...

Tim Burton : Tu as raison, Danny, euh Gully, je vais peut-être retirer les scènes où tu fais du tricycle dans le château.

Eva Green : Je suis vraiment laide dans ce film. Je trouve que tu ne montre pas assez mes seins à l'écran, je ne remettrai jamais les pieds ici. Bye-bye !

Johnny Depp : Bon, le résultat est vraiment merdique ! Faut mettre le paquet dans la BA. Faut y mettre les seuls trucs marrants du film, à savoir le coup de la ''ménestrellle lilliputienne'' et... les seins d'Eva Green.

Helena Bonham Carter : J'en ai marre de mourir dans tous tes films Tim, pourquoi tu ne me fais pas ressusciter à la fin?

Tim Burton : Ah oui, pourquoi pas. En plus, ça fera un joli twist ending ! Bon sinon c'est pas qu'on s'emmerde ici, mais j'ai un dessin animé à finir moi, bon week-end à tous. Je vous enverrai vos payes à la fin du mois."

 

La suite, dans la salle obscure, vous la connaissez : on regarde notre montre tout le temps, on soupire, on rigole peu. Un Burton reste un Burton, donc l'univers est travaillé, mais le film est mou, et sans saveur. Burton a peut-être déjà vendu son âme au cinéma-business, suivant les traces d'un James Cameron. R.I.P Tim Burton, tu passeras le bonjour à Luc Besson de notre part.  

      1 étoile 

Commenter cet article

mike 26/09/2014 12:11

C'est vrai que le film était mou et sans saveur, mais la poitrine D'Eva Green était filmée d'une manière Burtonnienne admirable ^^

fredastair 03/06/2012 17:08

Ah et j'ai oublié de dire que l'image était parfaitement bien choisie, bien raccord avec le texte :)

fredastair 03/06/2012 17:07

Très rigolo comme critique, et il y a beaucoup de vrai là-dedans ^^ Bien trouvé, Helena "Bobonne" Carter ! et tout ce qui la concerne par ailleurs aussi :D

Par contre, Cameron n'a pas vendu son âme à Hollywood, on se calme hein ! Ça reste un vrai et grand auteur (comme pouvait l'être Burton il y a trèèès longtemps), et "Avatar" est un chef-d'oeuvre
absolument personnel. Non mais.

neil 30/05/2012 14:32

Sympa ton article. Même si le film est bien supérieur à ce que tu en dis ^^

Alex Torrance 28/05/2012 15:10

Excellente idée, la forme de ta critique ! C'est assez marrant. :)

Nous sommes sociaux !