Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


Des vents contraires (Jalil Lespert)

Publié par copa738 sur 29 Décembre 2011, 21:00pm

Catégories : #Films (Drame)

vents.jpg 

Synopsis : La vie de Paul bascule le jour où sa femme Sarah disparait subitement. Après une année de recherches infructueuses, Paul est un homme brisé, rongé par le doute et la culpabilité. Sa dernière chance est peut être de tout reprendre à zéro : déménager avec ses 2 enfants à Saint-Malo, la ville où il a grandit. Mais des rencontres inattendues vont donner à ce nouveau départ une tournure qu’il n’imaginait pas.

Des vents contraires, ou comment faire un film avec des moyens modestes, de bons acteurs, et un pitch croustillant. Le film, pas forcément exceptionnel, reste cependant potable, parvenant même presque à nous faire pleurer. La bande-annonce annonçait une sorte d'histoire de la vie, un film chorale où la tension dramatique allait tout emporter. On a eu finalement pas plus qu'un film humain, qui se contente de raconter une histoire en évitant les fausses notes. Si le plus gros du travail repose sur un scénario efficace, le film puise sa qualité également grâce aux acteurs, tous très bons (même si les rôles d'Isabelle Carré et d'Antoine Duléry ne les mettent pas vraiment en valeur). Avec une réalisation plate, le film ne décolle jamais vraiment, ce qui est dommage. Les intrigues secondaires (idylle avec l'élève d'auto-école, le personnage joué par Ramzy qui ''enlève'' son fils pour passer du temps avec lui) parviennent, au fil du film, à nous faire oublier la principale, mais pas seulement à nous, au personnage joué par Magimel aussi, si bien que quand il doit se replonger un an en arrière pour un ultime frisson, le choc est presque plus dur pour nous que pour lui. L'émotion passe, mais les personnages restent tout de même bien trop éloignés de nous. Il n'y a finalement pas grand chose à dire à propos de ces Vents contraires. C'est un film français qui se repose sur ses fondamentaux, ne prend pas vraiment de risques et reste du coup assez banal, même si les qualités sont là et pas l'ennuie..

Des vents contraires, c'est donc le dernier film de 2011 vu dans les salles la même année. Hugo Cabret, Shame ou encore MI4 m'attendent sagement en rattrapage en 2012. L'année dernière, le bilan cinéma 2010 était posté le 31 à minuit. Cette année, le bilan 2011 sortira aux alentours du 10 janvier, pour laisser le temps à l'auteur de voir les derniers films qui manquent à son palmarès. Sur ce, bon nouvel an à tous, profitez-bien et surtout : vive le cinéma.

En résumé, l'année 2011 nous quitte sur une petite larme, grâce à un bon film qui ne laisse pas indifférent, malgré quelques faiblesses.

3 e¦ütoiles

Commenter cet article

Bob Morane 31/12/2011 15:32

Pas aimé du tout. Un vrai ratage pour moi. Bon réveillon !

ffred 31/12/2011 00:51

Pas aimé non plus, je n'y ai pas cru une seconde...

selenie 30/12/2011 17:39

Les intrigues parallèles rendent le "héro" antipathique. L'émotion a donc bien du mal à s'instaurer avant la fin. Un film maladroit donc malgré les bonnes intentions. 2/4

Nous sommes sociaux !