Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


Frozen (Adam Green)

Publié par copa738 sur 29 Janvier 2011, 12:49pm

Catégories : #Films (Thriller)

null 

Synopsis : Trois skieurs sont bloqués sur un télésiège...

Dans la vie, l'homme à toujours des peurs. Peur que la serrure de la porte des toilettes publiques ne soit bloquée. Peur que l'eau de la douche ne soit pas que de l'eau. Peur qu'une main vous chope la peau des fesses alors que vous êtes aux toilettes... Toutes ces peurs ont un point commun : on a 0,01% de chances que ça nous arrive un jour. Il est déjà loin le temps où Jean-Claude Dusse ne reste bloqué sur un télésiège en chantant ''Étoile des neiges'', mais il se trouve qu'un certain Adam Green a décidé de reprendre le fameux concept qui avait fait rire la France entière en 1979. Seulement, le tout y est pris avec un ton triste, voir même macabre. Car Frozen n'est pas un film à porté de n'importe quel public, Frozen n'est pas ce petit thriller de série B qu'on osait prétendre à son propos, Frozen est un film épouvantable, qui repose sur une idée peu originale, mais risquée. Mais lorsque d'autres films du genre comme Open Water (deux plongeurs se retrouvent abandonnés en pleine mer, après que leur bateau ne les ai oubliés) et Buried (un homme se réveil enfermé dans un cercueil avec comme moyen de survie, un briquet et un Blackberry) se sont avérés être de vrais chef d'œuvres, on aurait du mal à dire non devant l'affiche et la bande-annonce de Frozen, qui mettent à eux deux, l'eau à la bouche.

Malgré le projet assez ambitieux que cela peut être, Frozen n'est pas encore sorti en France, alors qu'il est sorti plus d'un an auparavant aux États-Unis. De plus, le film risque la sortie en Direct to DVD, ce qui ne serai pas terrible pour les fans. Mais comme Copa738 est un peu un ouf de la vie et qu'il sait prendre les devants, me voici donc en train de vous parler de ce fameux film qui m'a, je dois le dire, bien retourné les boyaux. Frozen commence calmement, d'une façon style Moi, mon pote et ma gonzesse aux sports d'hiver, mais la tension monte au bout d'un moment, et fait une sorte de crescendo horrifique jusqu'aux dernières minutes qui demeurent insoutenables.

Tout comme l'avait fait Open Water ou encore Dérive Mortelle, le film de Adam Green parvient à nous faire aimer les spectateurs. La façon si tragique de les voir mourir sur place, cette manière que le cinéaste a de faire que ces personnages nous fassent pitié. Mais si un film d'horreur s'organise de la sorte, il faut aussi du sang (pas obligé, mais quand même...), de la musique qui fout les boules (bon, ici, elle est pas fameuse mais pas non-plus dispensable), une belle montée en suspense (là, c'est vraiment réussi), et parfois (pour détendre un peu l'atmosphère) de l'humour. Et même si Frozen comporte un petit nombre d'imperfections, on ne pourra pas fermer les yeux sur le fait que la réalisation est très bonne, et que les acteurs (à défaut d'être talentueux et 100% convaincants) se débrouillent plutôt bien. On pourra aussi retenir que les dialogues sont assez intéressants, plutôt inutiles (quelles seraient vos conversations si vous étiez coincés toute une nuit sur un télésiège ?), un peu comme la plupart de ceux de Tarantino. On pourra donc comparer le « Peut-être que ton massage des pieds diffère du mien... » à « Quelles sont les 5 meilleurs céréales du monde ? »

Sans vouloir faire de jeux de mots, on pourrai dire que Frozen fait froid dans le dos. Et c'est vrai, Open Water m'avait fait attraper une grosse phobie de l'eau (dissipée depuis, heureusement), Buried m'a fait appréhender chaque passage dans un ascenseur pendant des semaines, alors que Frozen va-t-il pouvoir encore faire, dans ma vie de mec beaucoup trop influencé par le cinéma ? Personnellement, je ne sais pas du tout. Ce que je faut tout de même affirmer, c'est que ce film m'a donné cette sensation de froid, indescriptible, surtout quand on regarde ce film dans une salle chauffée. De plus, j'ai vraiment eu peur à certains moments, du moins, j'ai sentis la tension monter en moi, comme si j'avais peur pour les personnages, comme si j'étais moi-même piégé dans ce foutu télésiège. Les sensations provoquées par ce film tiennent de l'exploit et il serai bien de féliciter cet inconnu du nom de Adam Green d'avoir fait de ce film, une belle performance horrifique. Et la question que tout le monde pourrait se poser serait : « Oserons-nous remonter sur un télésiège ? ».

En résumé, Frozen, c'est comme le gag avec Jean-Claude Dusse sur le télésiège, mais avec du sang, des loups, une sensation de froid et une parfaite maitrise du suspense.

PS : une petite anecdote au passage ; il a été raconté que le réalisateur de Frozen, Adam Green était un fervent admirateur de Steven Spielberg, au point que sa boîte de production porte le nom de A Bigger Boat ; il se trouve également que certaines répliques de Frozen parlent indirectement (l'évocation de la mort pas une morsure de requin) voir directement (le terme de Jaws est cité clairement lors d'un dialogue) des Dents de la Mer, le premier grand succès de Spielberg.

3 e¦ütoiles et demi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

copa738 06/03/2011 14:57

Pour les gants, tu le découvrira par toi-même en regardant le film ^^ (sans rire, tu peux te laisser tenter, c'est une belle expérience).

Silice 03/03/2011 19:03

Si je ne me trompe pas de film, je crois avoir vu la vidéo et m'être dit "pourquoi ne portent-ils pas de gants ?" mais c'est un détails, sur l'affiche, ils en portent d'ailleurs. Bref, on s'en fiche. Tout ça pour dire que je considère ce film coimme un opvni et que j'ai toujours été curieuse de savoir si c'était réussi ou non car c'est vrai que c'est assez risqué comme idée de base. Et bien que je ne sois pas du tout film d'horreur, j'ai vraiment envie de le voir juste pour rire et puis y a Bobby ou Iceberg de X-men... à croire que c'est fait exprès.
Si j'ai le courage, je vais tenter ça un de ces quatre car je sens qu'il va vraiment jamais sortir en France et que de toute façon je ne serai pas aller le voir au ciné !

copa738 13/02/2011 19:21

Oui, mais ça aurai attiré combien de gens dans les salles ?
On aurai été 2 au moins ! ;)

Topic 13/02/2011 18:44

Je n'habite pas en France ;)
Le film aurait mérité une sortie en salle surtout en cette période de froid.

copa738 30/01/2011 14:16

Oui, c'est un peu ça : on va dire que niveau film de genre, "Frozen" et exceptionnel, mais il y a quand même de nombreuses faiblesses...

Nous sommes sociaux !