Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


Le Roi Lion (Roger Allers, Rob Minkoff)

Publié le 26 Août 2010, 15:32pm

Catégories : #Films (Animation)

 

Synopsis : Le lion Mufasa, roi des animaux, et son épouse Sarabi donnent naissance à Simba, un futur héritier. Mais Scar, le frère de Mufasa, voyant diminuer ses chances d'accéder au trône, incite le lionceau à s'aventurer dans un cimetière des éléphants situé au-delà des frontières du royaume...

C'est l'histoire d'une aventure hors du commun au pays des animaux. C'est l'histoire d'une immersion en Afrique où couleurs luxuriantes et paysages splendides forment une parfaite osmose. C'est l'histoire d'un lionceau perdu dans les fins-fonds du désert, cherchant un ou des ami(s) après avoir été bannit à l'insu de son plein gré. C'est l'histoire drôle et émouvante d'une idylle aux destins croisés à faire chavirer nos petits cœurs fragiles. C'est l'histoire d'un amour et d'amitiés plus fortes que jamais. Cette histoire, c'est l'histoire de la vie.

Petite pépite des studios Disney, Le Roi Lion brille par son action sans temps morts, son humour ravageur, ses répliques symboliques à n'en plus finir et par sa technique graphique avant-gardiste. Car oui, le film le plus populaire des studios d'animation les plus populaires excelle par ses couleurs resplendissantes et son animation sans failles. Doté de plusieurs atouts qui en feront un succès planétaire, Le Roi Lion raconte une histoire assez banale en apparences, mais qui détient une certaine force narrative comparable à de nombreux ''vrais'' films. Provoquant des sensations nouvelles pour les petits (la peur dans les nombreuses scènes d'actions sombres, l'identification aux personnages secondaires, etc), ravissants les mélomanes avec quelques chansons variées, amusant les plus grands avec de nombreux jeux de mots subtils, Le Roi Lion a su rapidement conquérir un public très large à l'instar de nombreux autres œuvre du même genre. Avec en plus un style très particuliers (scènes d'actions menées tambour battant qui laissent place à de nombreux instants de tendresse et de poésie bucolique), il se démarque de tous les autres et il restera un film souvent imité mais jamais égalé.

Symboliquement, Le Roi Lion est quelques chose de fort pour moi. D'une parce que c'est le premier film que j'ai vu, et de deux parce que c'est sûrement la VHS que j'ai le plus usé dans ma courte vie de cinéphile en culotte courte. L'histoire vous fera swinguer aux sons de Je voudrai déjà être roi, Soyez prêtes, Le rapport du matin, L'histoire de la vie, Hakuna Matata, L'amour brille sous les étoiles, quelques chansons devenus incontournables avec le temps. Et si certains passages mettrons vos zygomatiques à rude épreuve (Timon et Pumbaa qui parodie Le Lion est mort ce soir dans une version hilarante, toutes les scènes avec les hyènes, les personnages de Zazou et de Rafiki avec leur voix françaises délirantes), d'autres vous obligeront à sortir vos mouchoirs (la mort de Mufasa ou encore l'ultime scène où Simba monte sur le rocher sous une pluie diluvienne). Certains moments vous donneront même des frissons : l'apparition de l'esprit de Mufasa dans les nuages me donne la chair de poule rien que d'y penser.

Au final, l'œuvre de Minkoff et Allers reste et demeure une parfaite étude des animaux en Afrique avec des mentalités bien humaines (fougue, passion, trahison). Sans se prendre au sérieux, sans arrières pensées écologiques où je ne sais autres messages ingrats, Le Roi Lion est bel et bien une réussite totale et fera chavirer nos cœurs de la première vision à la 254ème. Parce qu'au fond, on ne se lassera jamais des aventures du jeune Simba, des tribulations poilantes de la mangouste et du phacochères les plus célèbres du monde. Et même si je connais les répliques par cœur depuis ma tendre enfance, je ne me lasserai jamais de voir et revoir ce chef d'œuvre de l'animation.

En résumé, envoutant, fantastique, amusant, ludique, délirant, l'une des plus connues des œuvres d'animation se veut aussi être un parfait cocktail d'humour, de tendresse et d'action.

Ma note : 9,5/10



Commenter cet article

kschoice 31/08/2010 18:28

Eh bien il semble que l'on puisse être d'accord (sinon sur Kubrick au moins sur ce film) sur un sujet commun on dirait :-)
Après ta visite sur mon blog, me voici donc sur le tien afin de découvrir tes goûts...j'ai déjà commencé ma petite visite, mais je reviendrais de temps en temps.
Conçernant Le roi lion j'en ai fait un article tout aussi élogieux, avec exactement la même note que toi.
Superbe animation, dosage quasi parfait entre rires et larmes (la mort de Mufasa, la montée du rocher) un très bon choix cher confrère ;-)

Nous sommes sociaux !