Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


Plan de table (Christelle Raynal)

Publié par copa738 sur 20 Avril 2012, 10:05am

Catégories : #Films (Comédie)

plan table

 

Synopsis : Suite à un câlin bref, mais intense, la table dressée pour la noce est en désordre. La mariée court se recoiffer, tandis que l’homme replace les cartons sans respecter le plan de table. Le hasard fera-t-il bien les choses ? Ou bien devra-t-il donner un coup de main au destin ?

Plan de table, c'est l'enchainement de situations comiques cocasses, avec une grande flopée de quiproquos et de coups de théâtre plus ou moins attendus. Tous les ingrédients d'un bon Molière y sont présents, mais le rendu n'est pas forcement comme on pouvait l'espérer. Original, décontracté, simple et revigorant, Plan de table, malgré quelques répétitions insupportables (les copulations dans les toilettes : le voir une fois puis, le suggérer pour les autres passages, aurait largement suffit) et autres impuretés, se laisse regarder avec un certain plaisir coupable. Bien sûr que c'est loin d'être une œuvre d'art, bien sûr que parfois c'est tiré par les cheveux et pas franchement réaliste, mais l'idée part d'un bon sentiment, les gags s'enchainent et on rigole plus qu'on ne réfléchit. Les acteurs sont bons, le scénario est bien construit, aucun personnage n'a le dessus sur l'autre et la réalisation est simple.

Il n'y a finalement pas grand chose à dire de ce film. On lui trouve beaucoup de qualités, mais les défauts (évidents) ne sont pas faciles à déterminer, bien qu'on les sente. On préfère tout simplement se concentrer sur l'humour, et sur les situations qui nous rappellent un peu certaines des nôtres (le repas entre amis, la demande en mariage, le diner de noce, la jalousie et l'infidélité). Ce qu'il faut surtout retenir, c'est l'idée principale : le fait qu'un vulgaire bout de carton puisse créer une réaction en chaine infernale, entrainant morts accidentelles, divorces et engueulades futures. L'effet papillon est donc plus que suggéré, et lorsqu'on raffole de ce genre d'actions (petites choses au départ, lourdes conséquences à l'arrivée), le moment passé est un régal. Pour les autres, il faudra se contenter du peu qu'il reste, à savoir, des acteurs qui s'amusent (le personnages de Dubosc est imprévisible, mais rassurez-vous, il tient toujours un rôle comique) et quelques belles images (l'arrêt en noir et blanc lors de la découpe du gâteau de mariage).

En résumé, le concept est génial, mais peut-être pas assez maitrisé.   3 e¦ütoiles

 

 

Commenter cet article

Bob Morane 23/04/2012 15:53

l'idée aurait été sympa si... trop de nullités à déplorer. Le gros nanard de l'année pour moi par son énorme gachis

ffred 22/04/2012 21:31

Pas mal oui, je m'attendais à un gros navet, c'est donc une belle petite surprise...

Nous sommes sociaux !