Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


Prometheus (Ridley Scott)

Publié par copa738 sur 3 Juin 2012, 10:36am

Catégories : #Films (Science-Fiction)

Prometee-use--.jpg

Synopsis : Une équipe d’explorateurs découvre un indice sur l’origine de l’humanité sur Terre. Cette découverte les entraîne dans un voyage fascinant jusqu’aux recoins les plus sombres de l’univers. Là-bas, un affrontement terrifiant qui décidera de l’avenir de l’humanité les attend.

En 1979, Ridley Scott lançait la saga infernale d'Alien, qui fit trembler toute une génération, et devint culte. Le premier volet de Scott lui-même, est à ce jour l'un des films les plus terrifiants de tous les temps. Le second fût légèrement bâclé par un James Cameron qui préféra sortir la grande cavalerie (plus d'armes, plus d'aliens, plus de victimes) plutôt que de garder intact l'esprit de la saga. Puis, Fincher arriva et mit tout le monde d'accord, dans un troisième volet absolument génial, dans une ambiance pesante et des décors crasseux. Enfin, Jean Pierre Jeunet, que l'on n'attendait pas là, réalisa le quatrième volet, en faisant progresser l'intrigue tout en apportant, avec plus ou moins de réussite, de l'humour, du bizarre et du dégueulasse, à la franchise. Si on oublie les cross-over avec Predator, la saga n'avait pas bougé d'un cil en 15 ans. Mais le ''talentueux Mr Ridley'' revient pour le prequel d'Alien, lui qui avait pourtant dit il y a quelques temps que Prometheusn'aurait finalement aucun lien avec la saga, pour finalement revenir au concept de départ. Nous ne somme peut-être pas des cent et des mille à rêver chaque nuit de l'intrigue filée de la saga, mais le pitch officiel fait froid dans le dos, et durant 4 films, on n'a pas encore comprit les grandes lignes de cette histoire horrifico-spatiale.

On attendait Prometheus pour pas mal de choses. Les fans d'Alien ne pouvaient que se réjouir, les fans de SF également. Ensuite, plusieurs facteurs précis entrent en jeu. La 3D tout d'abord, car ça fait longtemps qu'on n'a pas vu un bon film avec un relief digne de ce nom (le concept de la 3D s'est d'ailleurs un peu essoufflé ces derniers temps). Ensuite, le casting est alléchant : la pulpeuse Charlize Theron, l'étonnante Noomi ''Lisbeth'' Rapace, l'inépuisable Guy Pearce et enfin, le génial Michael ''BigDick'' Fassbender, sont au rendez-vous. Après, Scott a évoqué de nombreuses fois son envie de ''détrôner'' Cameron et son Avatar, donc, forcement, on l'attend au tournant pour les effets visuels. Il y a donc beaucoup d'attentes, de gens qui salivent. On a presque l'impression que Prometheus est le film le plus attendu de l'année.

Lorsque l'on entre dans le film, ça commence déjà très mal : la 3D est vraiment merdique, elle passe inaperçu et assombri l'image. Pour ce qui est des effets spéciaux, pas de déception : les décors sont soignés, et les images de synthèses sont propres, on en prend plein la gueule (la scène de la tempête est tout simplement magnifique), si bien qu'on a vraiment du mal à s'imaginer un film ''mieux fait''. Prometheus dure deux heures, mais hélas, il ne s'y passe pas grand chose. Certaines scènes sont trop longues (celle où Fassbender fait apparaitre les planètes en hologrammes est très jolie visuellement, mais un peu lente) et l'intrigue ne décolle jamais. Il y a de l'idée : on y retrouve des clins d'œil aux premiers Aliens, le film gardant toujours son aspect indépendant (pas forcement besoin d'avoir vu les films de la saga pour comprendre). Pour enfoncer légèrement le clou, on dira que la petite étincelle ne brille plus : Prometheus est intelligent, bien fait, et divertissant, mais il reste trop mou, et ne ne secoue pas assez donc nous captive moins. Les scènes de frisson que Scott nous ''promethait'' se comptent au nombre de deux : l'attaque de la ''sangsue'' et l'avortement forcé. Cette dernière est tout de même le point culminant du film : la pureté des effets visuels, la musique en crescendo, l'atrocité de l'acte et de l'image, en font l'une des scènes les plus fortes de cette année. Si le film s'était basé sur cette scène, il aurait gagné en crédibilité, car les évènements du film ne se répondent pas (un personnage meurt dans d'atroces circonstances, et on n'en parle plus, on passe à autre chose, et c'est comme ça pendant deux heures). Pour ce qui est de l'intrigue, nous n'avons toujours pas de réponses, juste des hypothèses en plus. Elle ne finira de nous hanter. Et puis, n'oublions pas cette dernière image, qui fait taire tous ceux qui pensaient que ce Prometheus n'a aucun lien avec le Alien de 1979.

En résumé, Prometheus est un bon film, mais à cause des grandes attentes qu'il nourrissait, la déception peut toucher certains d'entre nous, car on est quand même loin du niveau du premier Alien. 3 étoiles 

 

Commenter cet article

Chippily 21/06/2012 17:40

"Le talentueux Mr Ridley"... Excellent ! XD
Sinon, je suis plutôt d'accord avec toi. Enfin, pour la 3D, je ne dirai rien, je l'ai vu en 2D. Mais sinon l'écriture pêche vraiment par moments, certains personnages ne servent à rien (que vient
faire Charlize Theron là-dedans ??)... Et pourtant j'avoue que l'ambiance, le mystère et le jeu de Fassbender m'ont plu. Par contre, le raccrochage à Alien...aïe aïe aïe !

Phil Siné 09/06/2012 12:25

en effet, j'ai eu le même souci pour le côté déceptif par rapport à la saga auquel il est censé se rattacher... mais ça reste un grand spectacle, vraiment impressionnant et génialement mis en scène
!

Marcozeblog 03/06/2012 19:16

Ton analyse tient la route et je reconnais les limites de Promotheus, mais c'est un sacré plaisir de retrouver ces aliens avec une intrigue un peu plus consistante que celle d'origine. @+

Nous sommes sociaux !