Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


Sexe entre amis (Will Gluck)

Publié par copa738 sur 12 Septembre 2011, 17:33pm

Catégories : #Films (Comédie)

hjhj.jpg 

Synopsis : Lorsque Jamie, chasseuse de têtes à New York, tente de recruter Dylan, un directeur artistique de Los Angeles, tous deux s’aperçoivent vite qu’ils sont sur la même longueur d’onde. Leur premier point commun est d’avoir totalement renoncé à l’amour, auquel ils ne croient plus, pour se consacrer uniquement au sexe. Dylan s’installe à New York, et tous deux commencent à sortir ensemble régulièrement, convaincus que l’amour est un mythe. Ils sont heureux de cette relation adulte, seulement basée sur le physique. En expérimentant le "sexe entre amis", ces deux célibataires sans attaches pourront-ils éviter tous les pièges qui les guettent ? Ces adultes blasés des promesses trompeuses trop entendues dans les comédies romantiques vont être surpris par la tournure que leur relation risque de prendre…

Dire que même si Mila Kunis avait été remplacée par une actrice moins jolie, le film serait passé de la même façon, serait mentir. On ne vous le cache pas, mais ce genre de film vaut carrément plus par la façon dont le spectateur déshabille l'actrice principale que par sa réalisation. Mila Kunis brille par son talent, mais aussi par son charme, une sorte de sex-appeal qui pourrait presque rendre hétéro un homo. Plus concentré sur la silhouette parfaite de l'actrice que par le déroulé de l'intrigue, le spectateur voit toute la durée du film passer en un bref instant, si bref qu'il en redemande encore et encore... Le film en lui-même n'est pas forcément brillant : intrigue redondante et fin prévisible, sujet visité et revisité des centaines de fois, réalisation basique (à part une petite poignée d'images jolies). Mais le charme opère car l'alchimie se fait rapidement entre Timberlake (qui a dû vraiment prendre du plaisir pendant le tournage) et Kunis, et donc, une réelle empathie pour les personnages naît.

Sans être spirituellement et philosophiquement ultra-intéressant, Sexe entre amis se savoure cependant, grâce à de l'humour (concentré sur les scènes de sexe) mais aussi par une succession d'évènements improbables, et donc rafraichissants, vivants (flashmob final, etc). Le film semble vraiment être ancré dans le présent, notre présent, grâce à de nombreuses situations, nombreux éléments illustrant la société contemporaine moderne (Ipad, etc) mais avec cependant quelques clichés assez grotesques/drôles (le gay extraverti). Cette sensation d'ancrage dans notre temps donne de la fraicheur au film, une fraicheur qui maintient le spectateur devant son écran (Kunis y est pour beaucoup aussi) et rend le film ''vivant''.

Les acteurs collent bien avec l'ambiance du film avec un Timberlake jeune et attachant, une Kunis irrésistible (mais ça je l'ai déjà dit) et un Harrelson qui amuse la galerie. En sortant d'un film de ce genre, peu de choses restent en tête. On vient d'assister à un chouette divertissement, mais après ? Trop de films de ce genre passent dans nos salles en ce début de millénaire, trop de films conçus pour faire de l'argent, sans véritables performances visuelles/scénaristiques/narratives ni prises de risques quelconques. Puisque que Will Gluck semble avoir un début d'idée de mini-satire, pourquoi ne pousse-t-il pas un peu plus son raisonnement, pour se vanter d'avoir au moins réussi à allier divertissement et engagement. Mis à part cette option-lâcheté regrettable, pas de véritables points négatifs à Sexe entre amis, juste un film qui vide la tête alors qu'il pourrait la remplir.

En résumé, un bon Kunis (vous pensiez quand même pas que j'allais partir sans faire un jeu de mot vaseux ?), vu que c'est cette dernière qui influence le spectateur dans son approche subjective du film ; mais aucun risque de pris, dommage, le film partait d'une bonne intention et demeure tout de même assez bon.

3-e-toiles.jpg

Commenter cet article

palilia 17/09/2011 14:38


Excuse-moi Copa, c'est en re-vérifiant les liens des blogueurs que je me suis aperçue que ça me disait pour toi "blog inconnu". En fait, je te lisais depuis chez Ben et je ne comprenais pas
pourquoi ça marchait chez lui : c'est parce que je t'ai mis .com à la fin au lieu de .fr
Je remédie de suite à la chose !


Bob Morane 12/09/2011 20:51


Ha la la ! sacrée Kunis, encore une victime de son potentiel où en effet il n'y a rien à jeter. Pour autant le film n'est pas le meilleur du genre. Sex friends a une réelle histoire solide,
logique... naturelle ? :)


Nous sommes sociaux !