Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


Je suis une légende (Francis Lawrence)

Publié le 9 Mars 2010, 15:13pm

Catégories : #Films (Fantastique)

Synopsis : Robert Neville était un savant de haut niveau et de réputation mondiale, mais il en aurait fallu plus pour stopper les ravages de cet incurable et terrifiant virus d'origine humaine. Mystérieusement immunisé contre le mal, Neville est aujourd'hui le dernier homme à hanter les ruines de New York. Peut-être le dernier homme sur Terre... Depuis trois ans, il diffuse chaque jour des messages radio dans le fol espoir de trouver d'autres survivants. Nul n'a encore répondu. Mais Neville n'est pas seul. Des mutants, victimes de cette peste moderne - on les appelle les "Infectés" - rôdent dans les ténèbres... observent ses moindres gestes, guettent sa première erreur. Devenu l'ultime espoir de l'humanité, Neville se consacre tout entier à sa mission : venir à bout du virus, en annuler les terribles effets en se servant de son propre sang. Ses innombrables ennemis lui en laisseront-ils le temps ? Le compte à rebours touche à sa fin...

Comment commencer une critique d'un film qui n'en vaut ni la peine de s'y attarder, ni la peine de le critiquer ? Peut-être parce que c'est sûrement l'un des films les plus surestimés de ces dernières années et que je commence à en avoir ras-le-bol de devoir me justifier lorsque certaines personnes me disent : « Ralala, mais comment tu fais pour détester cette bombe ! ». Si vous voulez que je me justifie, aucun problème, mais prenez gardes : je ne me suis jamais vraiment défoulé sur un film, et je pense qu'avec Je suis une légende, il est grand temps que cela se passe... Et donc, comment prouver par a+b que le film favori d'une foule de jeunes et d'amoureux d'effets spéciaux n'est en fait qu'un massacre du beau cinéma ? Le premier exemple est forcement la scène de l'explosion du pont de Brooklyn : scène de tous les records (6 milliards de dollars dépensés, 6 jours de tournage) mais aussi la scène la plus inutile qui soit. Cette fameuse scène est l'exemple-type du gaspillage d'argent à Hollywood, et de la quantité de vent brassé durant tout le film.

On a souvent venté, avec Je suis une légende, la fabuleuse (qui est tout de même un bien grand mot) de Will Smith, quasiment seul à l'écran pendant 1h40. Personnellement, je trouve qu'il se fait voler la vedette par le chien. Et tous ces effets spéciaux enviés par tous les studios du monde, ont-ils remarqués que les zombis de ce film ne ressemblaient à rien ? Ont-ils au moins regardé le film, où ont-ils dû batailler comme beaucoup d'autres pour ne pas fermer les yeux ? C'est donc un gros ennuie qui traverse la salle, jusqu'à un final un peu plus relevé mais téléphoné et sérieusement gonflant (genre le mec qui bataille pendant des mois pour vaincre des zombis et qui se ''suicide'' à la moindre opportunité de sauver le monde, ça peut éventuellement faire mouiller sa culotte à deux ou trois geeks, mais le reste ressent la queue de poisson à 3km à la ronde.

Mais puisque tout le monde à l'aire d'adôôôré ce chef d'œuvre plein d'inventivité (primo : adaptation de livre, secundo : le sujet a déjà été abordé plusieurs fois au cinéma auparavant). Je peux comprendre que certaines personnes puissent avoir peur devant ce genre de film (n'étant pas très sensible à ce style d'horreur, j'ai tout de même pu remarquer que certains passages peuvent provoquer quelques sursauts, voir un ou deux hérissages de poils), je peux comprendre que certaines scènes puissent susciter quelques sentiments (la scène de l'achèvement du chien est très émouvante – c'est que j'ai finit par m'y attacher, à ce sale cabot) et que l'intrigue puisse un tantinet passionner, mais que l'on extasie dessus comme on peut s'extasier sur un Kubrick, là je dis non.

En résumé, Je suis une légende, salué par la critique et les spectateurs est finalement un film creux, sans aucun intérêt qui se laisse regarder mais laisse tout sauf un souvenir impérissable.

Ma note : 3/10



Commenter cet article

copa738 24/06/2011 15:50

@ Bito : Je vois que tu as bien été imbibé par le film (tu m'en parles souvent comme le film où tu as le plus flippé, ça me surprend, mais bon...). Le problème n'est pas dans l'émotion (la scène du chien, evidemment), ni dans la performance honorable du Smith. Le soucis, c'est que le film est finalement banal, assez mou, répétitif et sort la grande cavalerie pour finalement pas grand chose (la scène du pont de Brooklyn est l'exemple parfait de l'enculage de mouches cinématographique + les monstres pixélisés hideux). Pour moi, le film n'est pas complexe comme tu peux me le dire : sa structure est linéaire, et rien ne décolle vraiment (on peut le comparer à "La Route" pour son côté "survivre dans l'ennuie et la routine"). Je n'ai pas vécu ce film car l'émotion ne passe pas, il y a une vraie vitre entre l'écran et nos têtes. Et je ne parle pas de la fin (qui se voit gros comme une maison) patriotique dégoulinante de bonnes intentions qui laisse vraimetn sur la faim...

@ Ben : 100% d'accord avec toi ! Par contre, la critique sociale faudrai peut-être m'expliquer là, --'

Ben 24/06/2011 13:49

Passé le premier quart d'heure assez loufoque mais à peu près réussi le film s'embourbe dans l'habituel film pseudo-horrifique qui table sur l'héroïsme d'un seul pour sauver le monde, parfois ça marche car c'est fait en lien avec une certaine forme de critique sociale ( nécessité d'un héros : échec de l'Etat de droit et de la justice). Dans Je suis une légende il n'y a rien de cela, il n'y a rien du tout, à part l'amour canin, la fin du monde... Des trucs supers quoi ! Complètement désuet, dégradé, moche et inutile. Un "œuvre" pitoyable.

Bito 18/06/2011 23:11

Ce film est un massacre ??? Biensur que non ! C'est un bijou ! Tout d'abord, ce rôle est taillé pour Will Smith, qui nous fait vivre cette histoire désolante (dût a sa solitude), émouvante (quand il tue son chien dans ses bras, qui avait affronté des chien contaminés !), et honnorable !!! (La fin, un vrai acte d'humanité pour sauver le peuple terrestre !).
Ensuite ce film a provoqué en moi une tension énorme ! J'ai vécu le film, j'ai vécu la vie du personnage répétive mais a la fois courageuse (ce n'est pas simple de quitté les siens pour faire des recherches scientifiques). Toute l'organisation de notre personnage principal (piège contre les personnes contaminés, réverse de nourriture, explosifs contre les personnes contaminés,...) revient à démontrer la complexité de l'histoire !
Un dernier mot... regarder ce film en le vivant !

cayoux33 17/06/2010 00:25

Surtout que ..Le film est un massacre du bouquin qu'il adapte. L'œuvre de Matheson est sombre, très puissante dans la réflexion qu'elle apporte. Ici encore une fois les américains viennent sauver le monde. Ce film est pathétique

Nous sommes sociaux !