Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


Ted (Seth MacFarlane)

Publié par copa738 sur 22 Octobre 2012, 18:46pm

Catégories : #Films (Comédie)

ted.jpg

Synopsis : À 8 ans, le petit John Bennett fit le vœu que son ours en peluche de Noël s’anime et devienne son meilleur ami pour la vie, et il vit son vœu exaucé. Presque 30 ans plus tard, l’histoire n’a plus vraiment les allures d’un conte de Noël. L’omniprésence de Ted aux côtés de John pèse lourdement sur sa relation amoureuse avec Lori. Bien que patiente, Lori voit en cette amitié exclusive, consistant principalement à boire des bières et fumer de l’herbe devant des programmes télé plus ringards les uns que les autres, un handicap pour John qui le confine à l’enfance, l’empêche de réussir professionnellement et de réellement s’investir dans leur couple. Déchiré entre son amour pour Lori et sa loyauté envers Ted, John lutte pour devenir enfin un homme, un vrai !

L'histoire d'un ours en peluche qui se défonce avec son ami humain et l'acteur de Flash Gordon, c'est Ted. Sinon, on peut y ajouter une romance à deux balles, une première partie explicative un peu pourrie, et la sensuelle Mila Kunis. Le créateur des Griffin et d'American Dad arrive à implanter la mentalité du nourrisson Steeve et de l'alien Roger, dans un corps doux qui nous rappelle notre enfance. Le pari est culotté mais un peu trop revu. Et mis à part de très bons gags et dialogues, on ressort de Ted avec le sourire au lèvre, mais sans être pleinement satisfait.

MacFarlane avait la bonne manie de sortir deux vannes à la minutes, et de sans cesse, y ajouter des références à de vieux films, et à l'histoire du loisir audiovisuel (télévision, sport, etc). Ici, c'est modéré, si bien que c'est le côté lourdingue de ses séries animées qui en ressort (cf : la baston dans la chambre d'hôtel). La voix de Joeystarr ne colle pas trop à l'enveloppe de l'ours en peluche, et le scénario est très téléphoné. Cependant, il y a une vraie fraicheur, une envie de partager une culture filmique débordante (un peu comme le fait, plus subtilement, Tarantino), et un vrai sens de l'humour, ce qui fait de Ted un film très agréable. Les effets visuels sont très réussis (Ted est ancré dans la réalité, autant que les vrais acteurs), et ces derniers en font des tonnes, mais sont crédibles. La composition musicale est moderne, entrainante, et les personnages secondaires sont à mourir de rire (le père psychopathe et son fils violent). Et, pour finir, Twilight en prend pour son grade dans une fin digne des plus grandes parodies américaines. Ted ne casse pas trois pattes à un canard, mais ce fut un bon moment passé dans les salles obscures.

En résumé, déception car en-dessous du niveau de American Dad, mais content du travail fourni et des quelques éclats de rires qui nous on fait enjoy le film comme il se doit.3 étoiles

Commenter cet article

selenie 25/10/2012 18:33

Déception également, il s'agit ni plus ni moins qu'une rom com camouflée. Pas aussi trash que ça, les poncifs du genre en somme. Sympa mais inégal... 2/4

Nous sommes sociaux !