Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


Insaisissables (Louis Leterrier)

Publié par copa738 sur 28 Août 2013, 20:00pm

Catégories : #Films (Action)

Insaisissables (Louis Leterrier)

Synopsis : « Les Quatre Cavaliers », un groupe de brillants magiciens et illusionnistes, viennent de donner deux spectacles de magie époustouflants : le premier en braquant une banque sur un autre continent, le deuxième en transférant la fortune d’un banquier véreux sur les comptes en banque du public. Deux agents spéciaux du FBI et d’Interpol sont déterminés à les arrêter avant qu’ils ne mettent à exécution leur promesse de réaliser des braquages encore plus audacieux. Ils font appel à Thaddeus, spécialiste reconnu pour expliquer les tours de magie les plus sophistiqués. Alors que la pression s’intensifie, et que le monde entier attend le spectaculaire tour final des Cavaliers, la course contre la montre commence.

 

Après son navet bourrin Le Choc des Titans, Louis Leterrier nous met une méchante claque avec Insaisissables (titre français complètement pourri d'ailleurs, moins percutant que le Now you see me original), sorte de labyrinthe dans lequel on adore se perdre. Ce blockbuster intense, et très bien réalisé, est peut-être l'un des films les plus enivrants de l'année, et sans aucun doute le film de l'été. La magie opère donc, et c'est muni d'un casting cinq étoiles et d'effets spéciaux déroutants qu'Insaisissables vient nous réveiller dans un milieu d'année qui commençait sérieusement à se ramollir.

 

La scène d'entrée nous montre quatre acteurs en action : Jesse Eisenberg en magicien beau gosse qui fait un tour de carte (même certains spectateurs dans la salle ont crié « Eh mais moi aussi j'ai vu le sept de carreau », preuve qu'une interaction avec le public se fait, comme lors d'un vrai tour de magie), Woody Harrelson en mentaliste hilarant, Dave Franco, le brin ténébreux et pickpocket, et Isla Fisher magicienne dans une sorte de cabaret. Le montage très ciselé de ce prologue met déjà le ton : on sent qu'on va en prendre plein les yeux et être fasciné devant les prouesses des personnages. Ensuite, le film ne se résume tout simplement pas. Entre mystères, tours de magie à couper le souffle, courses-poursuites endiablées, performances d'acteur et images grandioses, on ne sait où donner de la tête. Le meilleur dans tout ça est que le film est d'une très grande originalité, un mélange entre policier, science-fiction, action et comédie. Il y en a pour tout les goûts, si bien qu'on ne voit ni la fatigue s'installer (et pourtant, le film est usant), ni le temps passer. Pour faire les fines bouches, on dira cependant que la scène du premier braquage fait un peu mal aux yeux (camera trop nerveuse, image floue), et aussi que les personnages ne sont peut-être pas assez travaillés (même si c'est pour garder le mystère, on aurait préféré en savoir plus sur les quatre cavaliers), sans parler de la love-story dont on se serait allègrement passé. Sinon, tout est basé sur l'effet de surprise. Il n'y a qu'à voir la tête du public lors du deuxième ''braquage'' ou même lors du dénouement, pour affirmer que Leterrier a effectué un véritable coup de maître. Chapeau, on n'en demandait pas tant venant de vous.

 

En résumé, on peut désormais clamer que, muni d'un scénario en béton, Leterrier est capable de faire un grand film.

 

4 étoiles-copie-1

Commenter cet article

snoring mouthpiece 14/07/2014 14:03

Outstanding direction and remarkable piece of acting! I was at complete loss of words after watching this play! I would like to extend my sincere appreciation to all the members of the crew. You guys won a million hearts. Thanks.

selenie 31/08/2013 19:12

Je ne serais pas aussi dithyrambique mais il est vrai que ça reste un film divertissant et diablement efficace... Dommage que cette romance (nulle et maladroite) parasite l'ensemble... 2/4

Nous sommes sociaux !