Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


Star Trek Into Darkness (J.J. Abrams)

Publié par copa738 sur 21 Juin 2013, 08:09am

Catégories : #Films (Science-Fiction)

Star Trek Into Darkness (J.J. Abrams)

Synopsis : Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos… Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive. Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe.

 

La première scène arrive sans prévenir, et la claque qui va avec également. Répondant au prologue un peu pathétique du premier volet de la saga, cette séquence d'ouverture est un concentré d'action enivrant, sans que l'on comprenne vraiment ce qui se passe. Abrams parvient véritablement à nous captiver, l'ennuie, c'est que son pouvoir de séduction n'opère pas tout le long du film. Alors embarquons dans cet énième space opera de plus de deux heures, allons visiter les différentes galaxies. Cette nouvelle saga venue faire concurrence à La Guerre des Étoiles, possède peut-être un côté trop hollywoodien là où Lucas faisait de son Star Wars une épopée comme jamais on n'en avait fait avant. Là, le bien l'emporte sur le mal, Spock et Kirk font leur coming out et l'intrigue ne va pas plus loin qu'une histoire de vengeance. C'est décevant sur ce point, mais le film a aussi de nombreuses qualités.

 

Difficile à croire qu'un film renfermant tant de défauts puisse donner une si bonne impression finale. Il est en effet difficile de ne pas se laisser bercer par le son de cette aventure, très rythmée, sans temps mort, avec certes moins de découvertes que lors du premier épisode, mais sans ennuie. Une certaine passion naît en nous, et c'est là que ce Star Trek commence à avoir des faux-airs de Star Wars : on est bercé par l'histoire, si bien que ça en devient presque un univers que l'on croit pénétrer, suivre de l'intérieur. Quelques scènes sont à souligner (scène d'entrée, absolument géniale, mais aussi la propulsion, l'attaque de l'assemblée), et le duo Spock-Kirk fonctionne à merveille, sans oublier que les acteurs secondaires s'en donnent à cœur-joie. Et puis il y a Benedict Cumberbatch, bad guy charismatique qui, s'il avait été plus travaillé, aurait sûrement fait de l'ombre à Dark Vador ou le Joker. L'acteur est très bon et ce que représente son personnage a quelque chose de fascinant, il est le noyau dur, le vecteur essentiel à la passion (relative) que l'on a pour ce film. Bien évidemment, le charme n'opère qu'une fois le film devant nos yeux. En sortant de la salle, il est difficile de dire ce qui nous a vraiment plu, difficile également de se souvenir de scènes mémorables (car à part la première, il n'y en a pas). Dommage car le film abrite un potentiel énorme, non-exploité hélas.

 

En résumé, tout est bien qui finit bien au pays de Abrams où la SF reste épique mais souffre de plusieurs maux qu'il faudra gommer par la suite.

 

3 étoiles

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wilyrah 25/07/2013 14:32

À ma grande surprise, j'ai aimé. Tout était réuni pour que ce ne soit pas le cas.

selenie 02/07/2013 13:39

Excellent film de SF, là on tape dans le top du genre malgré une fin toujours (l'écueil des blocbbuster en général) trop longue... 3/4

Nous sommes sociaux !