Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copa Cinema

Copa Cinema

De la critique subjective mais juste


The Game (David Fincher)

Publié le 8 Mai 2010, 07:55am

Catégories : #Films (Thriller)

Synopsis : Nicholas Van Orton, homme d'affaires avisé, reçoit le jour de son anniversaire un étrange cadeau que lui offre son frère Conrad. Il s'agit d'un jeu. Nicholas découvre peu à peu que les enjeux en sont très élevés, bien qu'il ne soit certain ni des règles, ni même de l'objectif réel. Il prend peu à peu conscience qu'il est manipulé jusque dans sa propre maison par des conspirateurs inconnus qui semblent vouloir faire voler sa vie en eclats.

David Fincher est réputé pour être un cinéaste de grand renom et au talent inimitable. C'est ce qui fait le succès de ses nombreux films qu'il met en scène scrupuleusement bien pour que les images se rapportent au thème du film. Grand roi du suspense, il signe avec The Game un grand film bien foutu et très embarrassant. Le suspense est toujours présent, on ne lâche jamais la pression devant cette indubitable manipulation psychologique signée le réalisateur de Fight Club et de Seven . Exploitant les peurs les plus profondes de l'être humain, faisant sursauter le spectateur à chaque bruit exagéré, Fincher réalise une œuvre à suspense incomparable et à la réalisation froide et adaptée à la psychologie des protagonistes. Parlons-en d'ailleurs : Michael Douglas est incontestablement un acteur surdoué et très convainquant, ses rictus glacials, ses crises de folie font de lui un comédien très distingué. Sean Penn est vraiment la révélation du film, il n'y apparait pas souvent, mais il peut être drôle, faire peur, être paniqué, ils s'adapte à toutes les situations qu'on lui demande, il le fait avec beaucoup de recul mais très sereinement et ça se voit.

Si Fincher trouble ses personnages, il trouble par la même occasion les spectateurs qui ne savent pas quoi inventer pour trouver une explication plausible à la situation. Chaque personne que Nicholas rencontre peut-être un complice de ce jeu maléfique, chaque plan recourbé peut-être un indice, une solution pour notre personnage qui perds son sang froid comme nous, spectateurs qui ne comprennent rien à la situation. Cette magistrale leçon de manipulation laisse ressortir en chacun de nous une sorte de déduction, certains indices sont flagrants, certaines situations sont facile à résoudre, mais le public ne cesse de fouiller dans ce qu'ils peuvent voir à l'écran ce qui pourrait donner la clé de cette énigme. Le réalisme de ce film est surtout dû aux acteurs qui font penser à un documentaire très très bien filmé tellement ils peuvent être convaincants. Le film brille par ses images sombres et haletantes, laissant aucun répits au spectateur, Fincher utilise des fausses piste pour brouiller encore plus les personnes internes et externes du film.

J'aurai pu mettre 4 étoiles à ce film, seulement, il manque quelque chose de crucial : une fin à la hauteur des ambitions du réalisateur, là, cette fin est trop joyeuse, trop téléphonée, trop flagrante pour être réelle, là où le film avait énormément convaincu par son réalisme déconcertant et son suspense haletant, il conclut son histoire de façon magistrale, mais le happy-end est un peu trop foireux, pas assez convaincant, certes la métaphore par rapport au suicide de son père est belle, et la chute de immeuble est tellement bien filmée, mais ce qui suit vient gâcher un peu la fin qui se veut un peu inattendue. En effet, pourquoi n'avoir pas fait une fin triste et psychologique pour jouer avec les nerfs, laisser un sentiment très machiavélique et mélancolique dans les yeux des spectateurs regardant le générique la gueule grande ouverte ? Au lieu de ça, on a le droit à des approximations douteuses et des coïncidences trop flagrantes pour croire au potentiel de la fin du film. Le reste est quand même très bien orchestré, j'espère en tous cas ne pas avoir trop dévoilé la fin du film.

En résumé, The Game est un thriller psychologique implacable et très déstabilisant, le suspense est haletant mais la fin est trop heureuse et ne colle pas avec la psychologie pessimiste du reste du film, ça reste un excellent film à voir sans hésiter mais avec du recul.

Ma note : 8/10



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !